Peau de Louve

Seconde création de la Cie La Coquelicôve, Peau de Louve exprime la responsabilité polymorphe de l’enseignante face à des enfants et à une société en pleine mutation. Pour ce faire, l'institutrice (Pauline Lattaque) est seule en scène puis le proviseur (Colin d’Abadie) fait son entrée et tente de la raisonner, de l'apaiser ou de la provoquer. Il se laisse entraîner dans l’univers de l’institutrice jusqu‘à un brutal retour à « la vrai vie ».

Dossier de diffusion

Le texte